Archives de catégorie : Tourisme

Si on partait à Kanchanaburi !

Que faire à kanchanaburi ? Kanchanaburi se situe au nord-ouest de la Thaïlande à environ 2h de route de Bangkok. On a le choix à Kanchaburi de faire des visites culturelles, des activités sportives ou farniente.

PONT DE LA RIVIÈRE KWAI

Le pont de la rivière Kwaï surplombe la rivière qui fut construit par des prisonniers de guerre à proximité de la frontière Birmane. Sa construction a entraîné la mort de dizaines de milliers d’hommes. La construction du pont a débuté au début de la Seconde Guerre mondiale, le projet  était de réaliser un chemin de fer reliant la Thaïlande à la Birmanie par le col des Trois pagodes. Cela a donné naissance au tristement célèbre « chemin de fer de la mort ». Au total, 16 000 prisonniers et 100 000 travailleurs moururent sur le chantier en raison de maltraitances ou de maladies. Ironie du sort : le pont fonctionna à peine deux ans avant d’être bombardé par les Alliés et la totalité des rails fut démantelés.

kanchanaburi (14)kanchanaburi (13)

kanchanaburi (4)kanchanaburi (31)

JEATH WAR MUSEUM / WAR MUSEUM

Le musée de la guerre se trouve à 2 pas du pont de la rivière Kwaï. Le JEATH MUSEUM doit son nom aux initiales des pays dont les ressortissants ont participé à la construction du chemin de fer : J : Japon, E : England, A : Amérique & Australie, T : Thaïlande et H : Hollande. Dans ce musée, on découvre une réplique de locomotive, des drapeaux des pays participants, des anciennes photographies, des croquis et des textes expliquant les conditions de vie des prisonniers de guerre ainsi que des outils, des instruments, des armes à feu, et un laboratoire médical…

kanchanaburi (68)kanchanaburi (80)kanchanaburi (90) kanchanaburi (112)

kanchanaburi (106)

 

DEATH RAILWAY MUSEUM /THE THAILAND-BURMA RAILWAY CENTRE  

Ce musée abrite une galerie consacrée à l’historique et les raisons de la construction du chemin de fer consacrée aux aspects techniques et à la manière dont il a été construit. Une autre galerie présente la lutte pour la survie, la vie dans les camps, et les conditions dans lesquelles le travail a été effectué. Enfin une galerie met en avant la contribution apportée par les nombreux travailleurs asiatiques dont les Thaïlandais.

death railway museum2

HELLFIRE PASS

Hellfire Pass a ouvert en 1998, ce lieu, au beau milieu de la campagne Thaïlandaise est dédié aux prisonniers de guerre alliés et travailleurs asiatiques qui ont souffert et sont morts à Hellfire Pass et ailleurs dans la région Asie-Pacifique au cours de la Seconde Guerre mondiale. Le musée mémorial présente l’histoire du chemin de fer thaïlando-birmane sous les rubriques chronologiques et thématiques, en expliquant les raisons de la voie ferrée, la façon dont il a été construit et les difficultés vécues par ceux qui  travaillaient sur le chemin de fer.  Il y a beaucoup de marches, préparez vos guibolles pour la visite. Ouvert tous les jours 9h à 16h, entrée gratuite.

Hellfire Pass1 Hellfire Pass2 Hellfire Pass3 Hellfire Pass4

BALADE DANS LE « DEATH RAILWAY » Chemin de fer de la mort…

Montez dans le train à Kanchanaburi à la station du Pont de la rivière Kwaï pour découvrir le fameux chemin de fer de la mort à travers des paysages fantastiques jusqu’à son terminus nommé « Nam Tok ». Le train longe le magnifique paysage de la rivière Kwaï, en passant à vitesse lente sur l’impressionnant viaduc de Wampo (parfois écrit Wang Po), également construit par les prisonniers de guerre. Le viaduc est composé de parpaing en bois, aux côtés de la rivière, blotti contre le flanc de falaise.

the death railway 1 the death railwaythe death railway4 the death railway3 the death railway5kanchanaburi (9)

KANCHABURI WAR CEMETERY

Des milliers de victimes internationales de la 2éme guerre mondiale ont été enterrées dans ce cimetière. Très émouvant et très bien entretenu, ce lieu de recueillement où reposent, entre autres, les bâtisseurs étrangers de la ligne ferroviaire Bangkok-Rangoon objet du film « le pont de la rivière Kwai' ». Ses victimes étrangères souvent très jeunes méritent un profond respect.

cimetiere de la 2eme guerre mondial (5)cimetiere de la 2eme guerre mondial (4) cimetiere de la 2eme guerre mondial (30)

PARC NATIONAL D’ERAWAN & SES CASCADES

Dans un cadre magnifique, ne passez pas à côté des superbes cascades d’Erawan dans une forêt protégée. Entre ballade et baignade dans les bassins naturels, profitez-en pour vous jeter à l’eau et vous faire mordiller les pieds par les poissons « Garra Rufa » appelé aussi poisson Docteur, en Thaï « bplaa maaw ». Ce poisson grignote votre peau, et nettoie efficacement les plaies. Il est connu pour traiter les eczémas, les psoriasis et les dermites. Donc, n’oubliez pas de prévoir votre maillot de bain sous vos vêtements et une paire de basket ! Comptez environ 2h de balade en prenant le temps de faire des pauses et des baignades dans une eau limpide. Au total, il y a 7 cascades sur 7 niveaux. Les 2 derniers niveaux ne sont pas les plus simples. N’ayez pas de regrets si vous vous arrêtez à la 5ème ! Les précédentes cascades sont tout autant magiques. L’accès n’est pas très compliqué, pas besoin d’être un sportif pour grimper sauf si vous voulez monter au sommet, là, c’est à vous de juger! L’entrée du parc coûte 300 Thb / personne.

cascade erawan (3)

cascade-erawan-21-1024x682

cascade-erawan-22-1024x682

cascade-erawan-74-1024x682

cascade-erawan-45-1024x682

 

On dort où à Kanchanaburi ?

On a testé l’hôtel U Inchantree Kanchanaburi, situé à deux pas du pont de la rivière Kwai, il offre une vue somptueuse sur la rivière et une végétation dense. Les prestations sont tout à fait satisfaisantes, l’accès à la piscine, au Spa et au restaurant sont très agréables. Le petit déjeuner est servi au bord de la rivière, rien de tel pour se ressourcer et démarrer une belle journée. Les chambres sont harmonieuses et très confortables. Il faut compter environ 2000 THB / Nuit, petit déjeuner inclus.

u inchantree hotel kanchanaburi(53)u inchantree hotel kanchanaburi(72) u inchantree hotel kanchanaburi(54) u inchantree hotel kanchanaburi(60) u inchantree hotel kanchanaburi(74)

A 5 minutes à pied de l’hôtel, un restaurant est amarré au ponton, on peut simplement boire un verre ou manger du matin au soir. Profitez de la vue pour admirer le pont de la rivière Kwai.

kanchanaburi (33)

kanchanaburi (59)

Infos pratiques :

On vous conseille de rester un minimum de 3 jours à Kanchanburi, pour profiter des activités culturelles et/ou sportives.

La ville de Kachanaburi est très bien desservie depuis Bangkok, en voiture, en bus (départ toutes les 20 minutes) et en train (2 départs par jour).

Les bus sont climatisés, le départ se situe au terminal sud (southern bus terminal) situé dans le quartier de Thonburi. Départ des bus de 4h du matin jusqu’à 22h. 100 Thb pour les adultes.

Depuis la gare routière de Kanchanaburi…. Pour vous rendre au pont : prendre un sangtéo (camion taxi), le prix est de 100 Thb pour autant de personnes que vous êtes ou un tuk tuk, mototaxi, bref ce que vous souhaitez et/ou trouvez !

A Kanchanaburi, une multitude d’activité est proposée. Vous pouvez tout à fait jongler entre culture et sport. A l’eau pour une descente en rafting sur des radeaux en bambou, des promenades à dos d’éléphant, des treks dans la jungle, des balades en direction des cascades, en canoë pour un tour sur la rivière kwai, à vélo pour des découvertes naturelles.

Bon séjour ! Bon week-end !

Marché Flottant de Damnoen Saduak

Damnoen Saduak est le marché flottant le plus populaire et touristique de Thaïlande. Ouvert de 6h00 à 12h00, il faut être matinal pour y découvrir plus d’authenticité et éviter la chaleur. Nos yeux prennent plaisir à regarder chaque vendeur ambulant sur sa barque colorée. Le défilé des bateaux de fruits exotiques, de légumes, de poissons, de crustacés sur les embarcations nous mettent en appétit!marché flotant Damnoen Saduak(70)

Situé dans la province de Ratchaburi à environ 1h de Bangkok. Sur la route, on profite du paysage entre les marais salants et les étales de sel dans une campagne luxuriante.marché flotant Damnoen Saduak(76)

Direction l’embarcadère pour monter dans un long tail boat (bateau à longue queue) avec son gros moteur de voiture accroché à l’arrière qui pour le moins discret, nous emmène découvrir le marché flottant de Damnoen Saduak.

marché flotant Damnoen Saduak(78)

Même si le retour du moteur en fanfare nous distrait, on arrive tout de même à profiter et s’évader au milieu de ces petites maisons en bois sur pilotis qui bordent les canneaux où les habitants vivent au bord du fleuve. En s’approchant du marché flottant, les vendeurs proposent un choix infini de babioles, de souvenirs, de vêtements, de chapeaux, de brochettes de viande, de fruits, de pad thaï, de soupe…ça bouge partout !

marché flotant Damnoen Saduak(120)

Les bateaux se croisent en créant parfois un bouchon…et oui en Thaïlande même sur l’eau on subit le traffic jam. 😉

marché flotant Damnoen Saduak(80)

Les locaux parviennent à nous faire passer un moment inoubliable grâce à leur accueil et leur sourire. La traversée dure environ 20 minutes pour un tarif approximatif de 600 THB.

marché flotant Damnoen Saduak(100)

A la descente du bateau, rebolote, un marché mais pas flottant cette fois-ci, installés sur les quais, les vendeurs proposent encore des centaines et centaines de souvenirs…

marché flotant Damnoen Saduak(91)

marché flotant Damnoen Saduak(88) Des petites cantines sont installées, elles proposent des plats traditionnels, on peut s’installer à table pour déguster ces petites merveilles.marché flotant Damnoen Saduak(85)

Les tarifs sont plus chers que dans une cantine de rue à Bangkok. Certaines cuisines se trouvent sur les bateaux directement amarrés aux quais.marché flotant Damnoen Saduak(118)

Une belle découverte et une chouette balade dans ce marché ! Même si nous sommes nombreux à venir du monde entier, Damnoen Saduak est à visiter !

 

Informations pratiques : 

Horaires : Ouvert tous les jours de 6h00 à 12h00.

Adresse : Damnoen Saduak Floating Market, Damnoen Saduak District, Ratchaburi, Thaïlande

Durée de trajet : en voiture; environ 1h de Bangkok.

carte géographique : Plan

 

 

 

 

 

 

Koh Chang Noi

Koh Chang vous connaissez? Non pas cette île, l’autre. Celle dans la province de Ranong sur la mer d’Andaman, à la pointe sud de la Birmanie? C’est ça, juste au-dessus de Koh Phayam, on y est!

Carte Koh Chang Noi

Il semble que depuis quelques années ces îles attirent de plus en plus de touristes. Je n’en avais jamais entendu parler dans mes voyages précédents. Même le « routard » n’en fait pas mention.

Koh Chang Noi (Andaman)

Le plan était d’aller sur Ko Phayam, toutefois au vu de certaines photos de resorts et le monde présent sur la plage, je decide d’opter pour Ko Chang, qui à l’air plus calme. Je prends le bateau depuis Ranong. On part des mangroves, passons par la rivière pour rejoindre la mer et moins de deux heures plus tard l’île est en vue.

Arrivé à kho-Chang-Noi

Où allez-vous sur Ko Chang? Excellente question…. Moi et ma phobie de la planification n’en avons aucune idée. Je descends donc à la première halte conseillée par des Français qui viennent chaque année, située au nord de l’île. Une belle plage de sable jaune, de la végétation luxuriante, quelques constructions sommaires apparaissent derrière les cocotiers, les bananiers, les hévéas et les anacardiers (c’est l’arbre à noix de cajou), spécialité des deux îles.

Noix de Cajou Koh Chang

Je loue un petit bungalow rudimentaire en bois. Un matelas king size, une moustiquaire et une petite salle de bain attenante à l’eau froide, le tout pour 250 baths la nuitée.

Bungalow Koh Chang Noi

Amateur de soirées déjantées et d’hôtels de luxe, passe ton chemin, cette île n’est pas pour toi. En revanche si tu aimes à te prendre pour Robinson et autres Tom Hanks, tu as trouvé la perle rare.

Malgrè la présence d’une multitude de bungalows resorts, on ne ressent pas l’impression de partager le tout avec d’autres. Tout le monde ici vient chercher une atmosphère calme au rythme du chant des cigales, des calaos et des geckos.

Il faut dire que l’électricité n’est pas en fonction toute la journée (quoique ça commence à arriver) et le wifi me rappelle celui de mon enfance en 56 ko. Il y a trois épiceries sur l’île, un petit village de mokens au nord est (si tu y vas tôt tu peux acheter des crabes et/ou du poisson), un autre village au centre (avec épicerie, restos et « salon » de coiffure) et un bassin d’eau douce artificiel prévu à l’origine pour alimenter certaines pensions.

Village Koh Chang Noi

Plus au sud de ma position se trouve « Longbeach » où la plupart des resorts sont installés, mais cachés derrière les arbres de sorte qu’on n’ait jamais vraiment l’impression d’être sur une plage que se partagent des centaines de personnes, tous occupés à « buller » dans leur hamac ou à faire la sieste sous la moustiquaire aux heures les plus chaudes. D’ailleurs la plupart des bungalows sont pourvus d’un hamac sur le porche.

Pour explorer les environs, trois solutions: partir sur la route à pied mais le chemin est long pour traverser l’île, ou attendre le bateau qui passe deux fois par jour et se faire poser sur une autre plage, ou enfin emprunter un canoë et ramer soi-même ou bon nous semble.

Vue de Koh Chang Noi

La vie est bien sur plus chère ici que sur le continent, et tous les matins c’est le défilé des sacs de 50 kg de glace et des réapprovisionnements en boissons et nourritures pour la plupart des resorts.

D’ailleurs c’est assez curieux mais ici tout le monde se sert ses boissons directement dans des glacières géantes et on fait les comptes à la fin. Toute l’île fonctionne comme cela, sur la base de la confiance.

Attention, il n’y a pas d’ATM sur l’île alors prévoit du cash et suffisamment au cas où tu déciderais comme moi de prolonger le séjour. Il n’y a pas de 7/11 non plus, et le téléphone ne passe partout surtout chez true move.

Visiter Kho Chang Noi

Il y également une base militaire qui surveille la frontière avec la Birmanie (au nord de l’île) et une base de rangers (au sud). A la pointe sud, encore une plage avec quelques resorts et leurs restaurants où les pêcheurs ont plus des airs de pirates, avec tatouages, reliques autour du cou et bandana dans les cheveux.

Ici le temps n’a que peu d’emprise sur les gens et je me dois de te prévenir que tu peux vite perdre le fil des jours. On assiste souvent à ce « je partirais certainement demain » que les gens répètent tous les jours.

Moi-même je ne savais pas trop combien de temps rester, quelques jours peut-être… Dix jours plus tard, il faut vraiment me faire violence pour repartir vers la civilisation, les voitures, le bruit et le monde réel.

Koh Chang Noi Ile paradisiaque

En plus de ressembler à un paradis oublié, il y a tout un tas d’activités que l’on peut pratiquer gratuitement :

Canoë, planche de windsurf (sans la voile, mais pratique si l’on veut s’essayer au paddleboard), boules de pétanque, badminton, beach volley (tous les soirs vers 17h), guitare, masque et tuba et j’en passe. De quoi occuper ses journées quand on en peut plus du hamac. On peut même demander des tours de l’île en bateau (200 baths par personne avec minimum 8 personnes chez Sea Eagle, demande le captain Morgan!) ou des parties de pêche.

long tail boat Koh Chang Noi

A savoir…

Explorateur Captain Bangkok

– Comment venir:

Depuis Bangkok, il suffit de prendre un night bus (680 baths en vip) depuis la gare routière sud ou un avion (Nok Air, 60 à 70 euros) pour rejoindre Ranong au petit matin. Ensuite direction le port où l’on choisit un bateau normal (200 baths pour 2h) ou un speedboat (350 baths, 45 min). Pour débarquer au bon endroit, mieux savoir où l’on veut dormir à l’avance.

– Où dormir:

Au nord de l’île, perso je recommande Sea Eagle (sauf pour la cuisine), ensuite Ratana’s resort avec très bonne cuisine et très jolis bungalows, suivi de Sang Suree, Hornbill directement sur la plage et accès wifi toute la journée, Contex, Nice view qui surplombe la mer depuis les hauteurs.

Pour Longbeach, du nord au sud il y a du choix et je ne listerais pas tout: Longbeach bungalow, Sunset bungalow, Cashew resort avec cours de yoga sur la plage, Mini market bungalow (avec effectivement un mini-market), Golden Bee bungalow, ChangThong bungalow, Full moon bungalow, Sawasdee resort, Crocodile rock bungalow et Mama’s bungalow (qui fait de la très bonne cuisine également).

Enfin tout au sud, Tommy’s garden, Big House, Aowlek bungalow, et Green Banana, le repère des pirates.

– Où manger:

Tous les resorts ont leur propre restaurant attenant, ce qui permet de pouvoir manger n’importe où. Cependant, Ratana’s resort, Mama’s bungalow et Green Banana sont mes préférés, sans oublier le petit resto devant l’épicerie du village au centre de l’île.

Koh Chang Noi plages

Koh Chang Noi est une petite île de 18 k  recouverte de forêts sauvages et de falaises rocheuses où les voitures et scooters n’ont pas encore vraiment leurs places. Pour partir à la découverte de l’île cela sera donc à pied ou en bateau… Ne cherchez pas, il n’y a pas de location de véhicule motorisé, ni de vélo. L’île est préservée, sauvage et naturelle. Pas de pollution, pas de trafic !

Quelques photos…

Koh Chang Noi

Koh Chang Noi en Francais

Koh Chang Noi Paradise

Découvrir Koh Chang Noi

Captain Pillow, Explorateur

Exploration, Reportage, Photos, Récit par @Captain Pillow

Maison Dalabua & Manda de Laos

Un voyage au Laos ?!!
Dans une oasis prestigieuse ?!! C’est possible !

A seulement 2h de vol de Bangkok, La MAISON DALABUA abrite une vingtaine de chambres dispersées autour de ses 3 sublimes étangs de lotus. Toutes les chambres sont meublées dans un élégant mélange de design traditionnel laotien et contemporain. Elle se situe à seulement 3 minutes à pied du centre historique de Luang Prabang. La maison est perchée sur pilotis au-dessus de 3 magnifiques étangs de lotus enregistré au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995 !

maison dalabua chambre

Le spa et la piscine vous accueillent les bras ouverts pour un passer un agréable moment de relaxation.

MAISON DALABUA

Continuer à lire […]

Festival du Tourisme à Bangkok

Le Festival du Tourisme au Lumphini Park

Retour sur le festival du tourisme à Bangkok qui s’est déroulé du 13 au 17 janvier 2016. Cet événement annuel a pour but de mettre en avant les différentes régions de Thaïlande et donc permet aux touristes et spécialistes du secteur de découvrir les nouvelles destinations, l’artisanat, la cuisine locale, les traditions et les événements à venir.

Continuer à lire […]

Visite de quartier : Silom & Sathorn

A la découverte du quartier de Sathorn & Silom

Visite organisée par Virginie et Stéphanie de l’association française Bangkok Accueil. Les quartiers de Sathorn & Silom sont connus comme étant les principaux quartiers d’affaires de Bangkok. C’est un centre névralgique où se côtoient les grandes entreprises nationales et internationales, amenant avec elles, la vie de quartier et la vie nocturne adaptée à une population très hétéroclite.

Continuer à lire […]